rect_uo_2012.jpg
Critiques Théâtre réservé aux abonnés

Les univers parallèles de Joris Mathieu

Avec Urbik / Orbik, à la ville comme à l'univers, Joris Mathieu poursuit un travail de représentation humaine en trompe-l'œil incarné par les chambres obsessionnelles du Bardo. Son théâtre optique s'inspire ici de l'univers macabre et paranoïaque, mélancolique et hypnotique, de Philip K. Dick.
Par Laurent Catala publié le 9 févr. 2012
C’est l’image diaphane de la sœur jumelle de Philip K. Dick, décédée au berceau, qui accueille le public. Tel un spectre bienveillant apparaissant sur le rideau de la scène, une « madame loyal » un tantinet funeste, elle rassure le spectateur, le réconforte dans le parcours visuel et narratif qui l’attend. (...)