Petit Eyolf, de J. Châtel. Petit Eyolf, de J. Châtel. © Bernard Coutant
Critiques Théâtre réservé aux abonnés

Théâtre de l’inceste

Jonathan Châtel révise Le Petit Eyolf d’Henrik Ibsen. Par sa mise en scène épurée, il recentre l’histoire sur ces trentenaires dépassés par leurs désordres moraux.

Par Gwendal FOSSOIS publié le 27 nov. 2012

Un monceau de terre occupe la moitié de la scène. Là, traversant ou contournant le monticule, quatre trentenaires vont remettre en question les rapports entre chacun d’eux. Le Petit Eyolf, parmi les pièces les moins connues d’Ibsen, met en scène un drame psychologique sur la violence des relations amoureuses. (...)